Archives pour août 2013

État du marché immobilier – Deuxième trimestre 2013

STATS

1 259 ventes résidentielles ont été enregistrées durant le deuxième trimestre de 2013 dans la Grande région de Gatineau. Ceci représente une diminution de 7 % par rapport au deuxième trimestre de 2012. Le reste du Québec  affiche une diminution similaire et pour la région de Gatineau, cela représente une quatrième baisse trimestrielle consécutive.

Depuis un an, 4 000 emplois ont été perdus dans la région et ceci, jumelé avec le resserrement des conditions hypothécaires, en vigueur depuis juillet 2012,  a fortement contribué à cette baisse de l’activité immobilière.

Le secteur de Gatineau est le seul à avoir connu une hausse du nombre de transactions résidentielles au cours du deuxième trimestre de 2013, affichant une hausse de 3% par rapport à la même période en 2012.

Buckingham/Masson-Angers a connu la plus forte baisse des ventes avec une diminution de 26 %, ce qui représente le cinquième trimestre consécutif avec la moins bonne performance pour ce secteur.

Le secteur de la périphérie affiche une baisse de 14% alors que le secteur de Hull a connu une baisse de 16%. Aylmer pour sa part a subi une baisse modérée avec un recul de 3% par rapport au deuxième trimestre de 2012.

Les ventes de multiplex  ont diminué le plus fortement avec une baisse de 31% par rapport au deuxième trimestre de 2012.  Ceci représente la plus forte baisse pour cette catégorie depuis neuf trimestres.

L’unifamiliale a affiché la baisse la moins prononcée parmi les trois catégories de propriété avec un recul de 4% par rapport au deuxième trimestre de 2012, alors que les ventes de copropriétés ont reculé de 12% par rapport à la même période l’année dernière.

Le prix médian de l’unifamiliale a été de 235 000$ dans la grande région de Gatineau, un prix similaire à celui observé au deuxième trimestre de 2012. Le prix médian de l’unifamiliale est resté stable dans les secteurs d’Aylmer et de Hull  s’affichant respectivement à 259 450$ et à 249 500$.

Par contre, le secteur de Buckingham/Masson-Angers a connu une légère hausse de 1% pour s’établir à 176 250$ et le secteur de Gatineau a quant à lui affiché une hausse de 2% pour afficher un prix médian de 220 000$ comparativement au deuxième trimestre de 2012.

Comme pour le trimestre dernier, la Périphérie a été le seul secteur à afficher une baisse, avec un prix médian de 251 500$, ce qui représente une baisse de 2%.

Le secteur de Hull a connu une hausse de 6% pour le prix médian des copropriétés tandis que celui des multiplex a diminué de 6 % dans l’ensemble de la région pour atteindre 245 000 $.

 Le nombre de maisons unifamiliales sur le marché a augmenté de 18% et celui des multiplex de 20% par rapport au deuxième trimestre de 2012. L’augmentation la plus spectaculaire est dans le domaine des copropriétés, avec une augmentation de 50% au cours du deuxième trimestre.

Pour la première fois depuis longtemps, le marché de la copropriété est devenu à l’avantage des acheteurs dans  la région de Gatineau.

Nous rencontrons désormais des conditions équilibrées pour les marchés de l’unifamiliale et des multiplex, une première depuis 2000 pour l’unifamiliale et depuis 2001 pour les multiplex.

Les délais de vente de l’unifamiliale et de la copropriété ont continué de croître dans la Grande région de Gatineau.

Au deuxième trimestre de 2013, il fallait en moyenne 73 jours pour vendre une unifamiliale (soit 10 jours de plus qu’à la même période en 2012) et 95 jours pour vendre une copropriété (29 jours de plus). Le délai de vente des multiplex a fortement diminué au deuxième trimestre (20 jours de moins) pour atteindre en moyenne 50 jours, ce qui en fait le délai le plus court parmi les six grandes régions de la province.

Source : Le Baromètre MLS® du marché résidentielRégion métropolitaine de Gatineau, FCIQ.