Vivre à Aylmer

Construit en 1852 l’ancien Palais de justice a abrité à une époque, une prison.
C’est maintenant Le Centre culturel du Vieux Aylmer

 

Aylmer a été une municipalité à part entière de 1847 jusqu’au 1er janvier 2002, date à laquelle Aylmer est devenu un secteur de la ville de Gatineau.

Aylmer borde la rivière des Outaouais. En 2006, la population du secteur Aylmer était de 41 532, soit approximativement 16% de Gatineau.

Selon Statistiques Canada,en 2006, la moyenne d’âge des habitants d’Aylmer était de 36 ans et 81% de la population était propriétaire contre seulement 19% de locataires.

Près de la moitié(49%) des habitants a un diplôme collégial ou universitaire.

Environ 40% de la population d’Aylmer est anglophone et 60% est francophone. Une bonne proportion des gens est bilingue et travaille de l’autre côté de la rivière à Ottawa.

Aylmer possède plusieurs pistes cyclables qui vous permettent notamment d’accéder à la marina d’Aylmer et aux rapides Deschênes. Le secteur compte aussi plusieurs terrains de golf.

82% des propriétés résidentielles sont des maisons unifamiliales, semi-détachées ou en rangées alors que 18% sont des duplex ou des multiplex

Sources: Wikipédia
Recensement 2006, Statistique Canada

État du marché immobilier – Deuxième trimestre 2011

Au cours du deuxième trimestre de 2011, la confiance des consommateurs a légèrement diminuée selon la FCIQ (Fédération des Chambres Immobilières du Québec), avec seulement 47% des gens consultés qui croient que c’est un bon moment pour faire un achat important comme une propriété.

Pourtant, la région métropolitaine de Gatineau a bénéficié de 7100 nouveaux emplois et de taux d’intérêts encore très faibles.

En fait, il y a eu une diminution de 14% du nombre global de transactions par rapport à la même période l’an dernier. On peut même préciser que ce sont les propriétés vendues à un prix de moins de 300 000$ qui ont connu la plus forte baisse avec un taux de transactions inférieur de 19% par rapport au deuxième trimestre de 2010. Les propriétés vendues à plus de 300 000$ ont quant à elles connu une hausse de 19%. Environ une maison sur cinq se vend à plus de 300 000$ dans la région de Gatineau.

Un volume plus restreint de ventes n’est pas automatiquement un signe d’un marché stagnant. Au contraire, le marché de Gatineau a été très dynamique et les propriétés se sont même vendues plus rapidement.

En moyenne, le délai de vente pour une unifamiliale était de 52 jours et celui d’une copropriété de 55 jours, ce qui représente les délais les plus courts de toute la province.

Le prix médian d’une unifamiliale a augmenté de 6% par rapport à la même période l’an dernier avec un prix atteignant maintenant 223 000$. Aylmer affiche la plus forte croissance avec 13%. Gatineau pour sa part a vu une croissance de 9%.

Toutefois, Buckingham, Masson-Angers et la périphérie ont connu une croissance du prix median de seulement 1%.

La majeure partie du domaine de la copropriété se retrouve à Gatineau et à Hull. Ces deux secteurs ont affiché une hausse du prix median de 4 et 5% respectivement. Pour la région au complet, la croissance a atteint 3% pour un prix median de 158 000$

Source : Le Baromètre MLS® du marché résidentielRégion métropolitaine de Gatineau, FCIQ.

Vivre à Hull

Hull  est le secteur le plus ancien historiquement de la ville de Gatineau et a été le site du premier établissement permanent sur la rivière des Outaouais.  Hull est situé sur la rive ouest de la rivière Gatineau et sur la rive nord de la rivière des Outaouais.

Philemon Wright est arrivé dans le secteur en 1800 et y a construit un village nommé Wright’s Town. Le nom de Hull n’a été adopté qu’en 1875.

Avant la fusion des municipalités, la population de Hull se chiffrait à 66,246 habitants. Approximativement 80% de la population parle le français comme langue maternelle et environ  9%  ont l’anglais comme langue d’origine. (Recensement du Canada 2001).

En 2002, les municipalités de Gatineau, Aylmer, Buckingham et Masson-Angers ont été fusionnées en une seule municipalité nommée Gatineau.
De nombreux édifices gouvernementaux ont été construits dans le secteur Hull; entre autres la Place du Portage et les Terrasses de la Chaudière.

 

Pour une liste des parcs et de l’équipement disponible à chaque endroit, cliquer ici

 

 

Sources:
Ville de Gatineau
Wikipédia
Photo: http://www.flickr.com/photos/zone5ive/298335336/

Guide d’entretien de votre propriété

Être propriétaire peut parfois devenir une dure réalité lorsque les dépenses imprévues s’accumulent.  Pour éviter cette éventualité, combien faut-il prévoir pour l’entretien d’une maison par année?

Il y a deux types de dépenses relatives à  l’entretien d’une propriété résidentielle.

Le premier type comprend les dépenses préventives qui font partie d’un entretien régulier annuel. Cet entretien permet de garder votre propriété en bon état.  Changer un filtre de fournaise est un bon exemple.

Le second type de dépenses inclut des dépenses qui surviendront une seule fois pendant  que vous serez propriétaire de cette maison ou à tout le moins à des intervalles très distants. Remplacer le chauffe-eau, les fenêtres ou la toiture font partie de cette catégorie.

Dans cet article, je ne parlerai pas de l’entretien esthétique comme rafraîchir la peinture ou changer les armoires de cuisine. Nous allons seulement regarder les points qui peuvent empêcher votre propriété de se détériorer. Une voiture est livrée avec un guide d’entretien mais pas une maison. Alors, j’espère que ce petit guide saura vous aider.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour voir ou télécharger le guide.

Comment déterminer le prix de vente de sa propriété

La détermination du prix à demander lors de la vente d’une propriété est un art et non une science.

Pour décider du meilleur prix possible il faut à la fois faire une recherche objective des propriétés comparables qui se sont vendues et être capable de juger du prix qu’un acheteur potentiel sera prêt à payer pour cette maison. Une propriété affichée à un prix juste amènera des visites et génèrera des offres d’achat.

En fait, le critère numéro un pour les la plupart des acheteurs dans le choix des propriétés à visiter est le prix demandé. Même si le vendeur et le courtier fixent un prix, il faut se rappeler que le prix de vente est déterminé par l’acheteur.

Le prix juste:
  • Empêchera que l’inscription stagne sur le marché
  • Amènera plus de demandes d’informations
  • Génèrera l’intérêt des courtiers qui ont une liste d’acheteurs
  • Fera en sorte que plus d’acheteurs  voudront visiter la propriété
  • Amènera une vente plus rapide, avec moins de dérangements pour les vendeurs

En général, les propriétés qui se vendent le plus rapidement sont aussi celles qui se vendent à un prix près du prix demandé.

Raisons du vendeur pour demander un prix trop élevé
  • Avoir fait trop d’améliorations sur la propriété en comparaison aux maisons du même type et par rapport au quartier où elle est située
  • Avoir payé un prix trop élevé lors de l’achat de la propriété
  • S’imaginer que fixer un prix plus élevé laisse de la place à la négociation.
Un prix juste et raisonnable
  • La plus grande partie de l’activité sur une inscription aura lieu dans les premières semaines. Si le prix est juste et raisonnable, cela crée un sentiment d’urgence chez les acheteurs et les courtiers qui savent qu’elle risque d’être acquise par un autre acheteur s’ils tardent à se décider.
  • Il y a un certain bassin d’acheteurs qui ont visité la plupart des maisons disponibles dans leur fourchette de prix et qui attendant seulement de  voir de nouvelles propriétés apparaître sur le marché ou le prix d’anciennes inscriptions diminuer. Un acheteur qui est prêt pourrait ne pas voir votre maison si elle est affichée à un prix trop élevé.
  • Parfois, une baisse de prix peut survenir trop tard si l’intérêt des acheteurs et des courtiers a diminué ou s’est déplacé ailleurs.
  • Les acheteurs et leurs courtiers sont très conscients du laps de temps qu’une propriété demeure sur le marché et c’est une des premières questions qui est demandée. Souvent, les acheteurs hésitent à faire une offre sur une propriété qui est affichée depuis  un certains temps car ils se demandent s’il y a quelque chose qui cloche avec la propriété.
  • Malheureusement pour le vendeur, une propriété affichée à un prix trop élevé permet souvent de faire vendre la propriété du voisin qui elle est inscrite à un prix raisonnable et juste.
Le rôle du courtier dans la détermination du prix
  • Le courtier vous fournira une analyse comparative de marché avec des propriétés vendues et en vigueur comparables à votre propriété à vendre. Il peut aussi vous indiquer les propriétés qui ne se sont pas vendues et qui ont été retirées du marché.
  • Il n’y a pas de prix garanti ou encore un certain pourcentage au-dessus de l’évaluation municipale; une maison vaut ce qu’un acheteur est prêt à payer pour l’obtenir.
  • Le marché ACTUEL détermine la valeur d’une propriété; vous pourrez en discuter avec votre courtier afin d’arriver à un prix juste et raisonnable.

Les courtiers n’ont aucun contrôle sur l’état du marché immobilier, mais ils contrôlent leur plan de mise en marché.  Ne choisissez jamais un courtier qui vous fait miroiter un prix irréaliste.

Diète Financière

Plusieurs personnes dépensent plus qu’elles ne gagnent et utilisent le crédit pour payer la différence.

Vivre au delà de ses moyens est agréable jusqu’au moment où toutes les cartes et la marge de crédit sont au maximum. Certaines personnes atteignent le désastre financier absolu avant de se rendre à l’évidence qu’elles n’arrivent plus à faire les paiements.

La prochaine étape si rien n’est fait pour y remédier est l’insolvabilité, la faillite et parfois la saisie de votre propriété par l’institution financière.

Avec les dépenses telles que la nourriture et l’essence qui ne cessent d’augmenter, de plus en plus de gens ont de la difficulté à joindre les deux bouts et à payer leurs comptes mensuels.

De plus, le taux d’épargne des particuliers est de plus en plus bas. Peut-être est-il temps pour vous de mettre vos dettes à la diète?

Le but est de réduire vos dettes, augmenter vos épargnes et assurer votre avenir. Une restructuration financière pourrait vous aider à mieux gérer votre futur.

La plupart des experts financiers recommandent les méthodes suivantes pour vous aider à revenir à une gestion saine de vos finances. Tout cela est beaucoup plus facile à dire qu’à faire mais le jeu en vaut la chandelle et je crois que ce sont des règles qui valent la peine d’être essayées.

  • Les cartes de crédit

Vous devez payer PLUS que le paiement minimum chaque mois sur votre carte de crédit. Il faut rembourser le maximum que vous pouvez vous permettre. Si vous devez $5000 sur une carte de crédit à 18 pour cent d’intérêt et que vous faites seulement le paiement minimum chaque mois; vous prendrez plus de trente ans pour rembourser cette dette. En ce moment, le paiement minimum est d’environ 3% et certaines compagnies de cartes de crédit acceptent même 2% seulement de paiement minimum. À noter que le projet de loi 24 veut relever le paiement minimum à 5%, à raison de 1% par an pour assurer une transition sans douleur.

Si vous avez plusieurs cartes de crédit ou de prêts à rembourser, il y a une manière stimulante pour affronter ces dettes. C’est la méthode de la  »boule de neige » (debt snowball). On procède comme suit:

  1. Faire une liste de toutes vos dettes en mettant celle avec le plus haut taux d’intérêt en tête de liste.
  2. Chaque mois, faire le paiement minimum sur toutes les autres dettes.
  3. Mettre TOUT ce que vous avez de disponible pour rembourser mensuellement sur la dette avec le plus haut taux d’intérêt.
  4. Lorsque cette dette est remboursée, passez à la seconde dette avec le plus haut taux d’intérêt et payez tout ce que vous pouvez à chaque mois, en ne faisant que les paiements minimum sur les autres dettes. N’oubliez pas d’ajouter le montant du paiement minimum de la dette que vous avez fini de rembourser.
  5. Procédez ainsi avec toutes vos dettes jusqu’au remboursement total.

Une méthode alternative consiste à faire la liste de vos dettes de la plus petite à la plus grande. Vous remboursez alors le paiement minimum sur toutes les autres dettes et vous payez le plus possible sur la dette la moins importante. Financièrement, cette méthode vous coûtera plus en intérêts que la première méthode, mais elle a l’avantage d’être plus encourageante car on a la satisfaction de voir une dette s’effacer plus rapidement.

  • Fonds d’urgence:

Il faut être prêt à affronter de longues périodes sans revenu, que ce soit pour perte d’emploi, de maladie ou pour tout autre cause. Chaque ménage devrait avoir un fonds d’urgence qui couvre entre 6 et 8 mois de dépenses. Si vos dépenses mensuelles sont de $3,000, vous devriez avoir des épargnes d’au moins $18,000 pour pallier aux imprévus. Ceci est un coussin de sécurité à ne toucher qu’en cas de besoin réel.

Planifiez un transfert automatique de votre compte courant à un compte d’épargne/Fonds d’urgence. Considérez cela comme un paiement mensuel obligatoire.

  • Besoins versus Désirs

La meilleure manière d’épargner plus est de dépenser moins. Il n’y a pas de recettes miracles. Notre façon de vivre nous a habitués à penser que plus gros et plus cher veulent nécessairement dire meilleur. Il est peut-être temps de réévaluer votre style de vie et d’être réaliste quant à ce qui est vraiment à votre portée financièrement. Ça ne veut pas dire quel paiement mensuel vous êtes capable de payer, mais plutôt ce que vous pouvez vous permettre d’acheter vraiment sans avoir recours au crédit.

  • Planifier ses besoins

Votre paiement mensuel de voiture est présentement de $450 par mois. Vous entrevoyez avec plaisir la fin du remboursement d’ici deux mois. Vous aurez alors $450 de plus à dépenser par mois! Pourquoi ne pas modifier votre approche: continuez à déposer le montant des paiements dans un compte étiqueté  »remplacement de voiture ». Votre voiture actuelle devra être remplacée un jour. Il sera alors très agréable d’avoir l’argent pour l’acheter ou à tout le moins être capable de donner un bon comptant.

  • Augmenter son revenu

Il y a quelques moyens pour augmenter vos entrées d’argent. Vous pouvez vendre vos objets ou biens non nécessaires. Si vos dettes sont importantes, vous aurez peut-être à prendre un deuxième emploi à temps partiel. Un emploi plus rémunérateur est peut-être possible dépendant de vos compétences. Vous pourriez faire du temps supplémentaire si cela est disponible dans votre entreprise.

  • Planifier votre avenir

Beaucoup de gens n’ont aucune épargne de retraite. Changez vos priorités; passez de  »l’abondance maintenant » à  »suffisamment pour l’avenir ». Le futur deviendra votre présent bien assez tôt et il faut le planifier. L’insouciance de jeunesse sera très difficile à corriger à un âge plus avancé où les capacités de générer des revenus seront probablement diminuées. Déposez l’argent de vos petites gâteries quotidiennes (Starbucks, Tim Horton ou autre) dans un RÉER. Organiser un transfert automatique mensuel dans un RÉER. Vous vous habituerez très rapidement à ne plus avoir cet argent disponible. Ce sera un paiement comme un autre. Il faut que cela soit clair dans votre tête et que vous considériez vraiment ces dépôts comme des paiements obligatoires.

En résumé, il faut restructurer votre approche de la vie. On dit que l’argent n’achète pas le bonheur. Vous pourriez ête surpris de voir que de remplacer une sortie de magasinage au centre commercial ou un souper au restaurant par un souper en famille suivi d’une soirée jeux de société est aussi satisfaisant et apporte un bonheur plus durable.

Il y a aussi la satisfaction de savoir que nous sommes en contrôle de notre vie et notre avenir financier. Savoir que l’on est en mesure d’affronter les imprévus financièrement enlève un stress immense à notre vie de tous les jours.

Une fois les dettes remboursées, consacrez le montant que vous aviez alloué au remboursement mensuel des dettes à garnir votre fonds d’urgence, vos RÉER et vos épargnes.

Voici un lien pour un calculateur de dettes qui montre les 2 façons de rembourser les dettes en utilisant la méthode boule de neige. Le site et le calculateur est en anglais seulement.

Méthode de la dette boule de neige

Condominiums – Avantages et désavantages

Vous envisagez d’acheter un condominium? Vous avez décidé de vendre votre maison unifamiliale parce que vos enfants volent de leurs propres ailes?

Le choix d’un condominium est de plus en plus populaire auprès des consommateurs.

Regardons les avantages et désavantages de la vie en copropriété.

Avantages

Prix abordable: Si vous rechercher une propriété dans un quartier spécifique, un condo pourrait vous permettre d’y vivre alors que les propriétés unifamiliales seront presque toujours plus onéreuses.

Services: De nombreux condominiums offrent l’accès à une salle d’exercices, une piscine, ou une salle communautaire pour les réceptions.

Peu d’entretien requis: Même si vous êtes toujours responsable pour l’entretien intérieur de votre unité, les espaces communautaires et extérieurs, comme la toiture, la fondation, piscine, pelouse, et paysagement sont tous couverts par les frais communs perçus mensuellement par le syndicat de copropriété.

Fonds de prévoyance: Le syndicat de copropriété doit prévoir des réserves de fonds pour les réparations majeures. Il existe différentes manières de calculer la contribution et la répartition pour le fonds de prévoyance. Si le syndicat fait une bonne planification, vous n’aurez pas de dépenses surprises au fil du temps.

Sécurité: Plusieurs condos offrent un stationnement sécurisé, des agents de sécurité ou un portier.

Désavantages

Peu d’espace d’entreposage: Vous aurez peut-être un espace privé de rangement qui vous sera alloué, mais en général, vous n’aurez pas accès au même volume de rangement qu’un sous-sol de maison unifamiliale. Vous devrez peut-être vendre certains items ou les faire entreposer ailleurs. Si vous avez un véhicule récréatif ou un bateau que vous aviez l’habitude de laisser sur votre terrain durant l’hiver, alors il faudra prévoir des frais additionnels  dans vote budget pour un entreposage.

Manque d’intimité: Vous aurez plus que probablement des voisins, au-dessus ou au-dessous ou à côté de votre unité. Certaines personnes aiment le sentiment de communauté que cette proximité peut apporter. Cela devient alors un avantage.

Frais communs mensuels: Les frais de condo paient pour l’entretien des parties communes. Même si votre unité est entièrement payée, vous continuerez à débourser ces frais mensuellement.

Règlements: Qui aime être soumis à des règles ?! Sérieusement, certains condos ont des règles très strictes sur les animaux, les BBQ, le bruit, la sous-location et même la décoration.

Absence de cour ou jardin: Certains propriétaires adorent ne plus avoir à entretenir leur terrain, mais d’autres appréciaient le jardinage. La plupart des condos ne vous offrent qu’un petit patio ou balcon privé.

Avant de vous lancer dans la copropriété, assurez-vous de prendre tous ces éléments en considération.

Un site québécois pour vous informer sur la copropriété: Condolegal.com

À la poursuite du bonheur

Tous les conseillers, gourous ou thérapeutes nous recommandent d’avoir des objectifs et des buts à atteindre. Il semblerait que cela est positif pour notre estime de soi et notre satisfaction personnelle.

Alors, nous formons des projets;  perdre 25 livres, être en forme, payer nos cartes de crédit en entier, épargner assez d’argent pour couvrir 6 mois de dépenses, mettre suffisamment d’argent de côté pour se payer un voyage dans le Sud chaque hiver ou accumuler une mise de fonds de 25% pour notre future maison.

Le début de chaque année est un véritable festival de résolutions qui auront plus ou moins de succès dépendant de leur réalisme et de notre détermination à persévérer.

Mais qu’arrive-t-il lorsque l’objectif est atteint? Sommes-nous plus heureux ou bien est-ce qu’on ne se demande pas plutôt quoi faire ensuite?

Nous avons fait tant d’efforts pendant si longtemps pour atteindre notre destination tout en minimisant ou ne réalisant pas l’importance du parcours.

Lorsque la destination est atteinte, que les buts et objectifs ont été accomplis, les dettes sont payées, la maison est achetée, le voyage est passé; alors on a parfois une surprise.

La surprise c’est que la réalité ne colle pas à ce que vous vous attendiez tout à fait. Avoir réussi à épargner suffisamment pour acheter sa maison avec un bon comptant apporte une certaine satisfaction. Toutefois, le processus pour y arriver, tout ce temps à calculer et à se projeter dans le futur en visionnant notre éventuelle maison sans oublier le sentiment d’accomplissement au fur et à mesure que nous progressions,  tout cela était souvent bien plus excitant que l’arrivée à destination.

Désirer quelque chose nous consume, on y pense souvent pour ne pas dire sans arrêt. Une fois le but convoité obtenu, il y a de la satisfaction et de la joie , mais  ce n’est pas aussi intense que le désir pas encore assouvi.

La réalité pour beaucoup de gens c’est qu’une fois un but atteint, financier ou autre, souvent les effets subséquents sont très différents de ce qu’ils avaient imaginés. Nous sommes en général très mauvais à prédire ce que notre futur moi va vouloir, désirer ou apprécier.

Combien de fois un voyage longuement anticipé ne s’est pas révélé à la hauteur de notre imagination?

Notre cerveau est naturellement enclin à ce qu’on appelle l’adaptation hédoniste. Essentiellement, cela signifie que nous nous accoutumons très rapidement à un nouvel objet, environnement ou état. La nouveauté positive apporte un sentiment de contentement passager, nous retrouvons notre niveau de bonheur très rapidement et nous nous mettons alors à désirer quelque chose de nouveau.

Étonnamment, c’est tout aussi vrai pour les états négatifs. Selon des études psychologiques, les personnes frappées d’une grave infirmité suite à un accident, les paraplégiques par exemple, commencent par traverser une phase de dépression, mais ensuite elles finissent en général par retrouver le même sentiment de bonheur subjectif qu’avant leur accident.

Nous sommes donc dans un constant désir de changement parce que nous sommes persuadés que ce changement nous rendra plus heureux.  Il est alors tentant de s’imaginer que notre vie sera tellement meilleure lorsque nous aurons maigri, acheté une voiture ou une maison ou changé de travail. Certains se promettent même de commencer à vivre réellement lors de leur retraite.

Et si vous mourez avant la retraite ou tombez malade, vous n’aurez pas vécu ou connu le bonheur?

Avoir des buts et des objectifs et les réaliser est tout à fait louable, mais cela ne doit pas vous empêcher de vivre et d’apprécier le moment présent. Il faut surtout ne pas avoir des attentes irréalistes envers votre objectif. Quel qu’il soit, il ne vous apportera probablement pas un bonheur permanent. La vie de tous les jours, avec toutes ces embûches comporte de nombreux moments de plaisir qui sont beaucoup plus durables si vous savez les apprécier.

Ne pas oublier que le chemin pour atteindre votre objectif peut aussi être une source de satisfaction considérable. Il n’y a pas que le but qui compte.

Avez-vous les moyens d’acheter une maison?

 

Vous rêvez d’une maison bien à vous, avec un petit jardin, des fleurs et de l’espace?

Avant de vous engager dans l’achat d’une propriété, il est primordial de faire une analyse de votre capacité financière.

Voici quelques étapes pour vous aider dans le processus.

Prêt hypothécaire

Pour débuter, il est sage de rencontrer votre conseiller à la  banque ou caisse populaire pour déterminer le montant maximum de prêt hypothécaire que l’institution est prête à vous accorder.

L’institution financière vous donnera une pré-approbation, avec un taux valide entre 60 et 90 jours habituellement. Le montant maximal n’est qu’une indication, peut-être que vous devriez y aller avec un montant moindre pour pallier aux surprises qui pourraient survenir.

Budget mensuel

Le calcul fait pour l’approbation ne tient pas compte du $300 par mois que vous donnez à vos parents/enfants pour les aider à joindre les deux bouts. Vous avez peut-être un hobby qui est très coûteux et vous ne voulez pas vous en priver, comme par exemple   des dépenses  mensuelles de $400 pour l’essence de votre bateau ou motorisé que vous utilisez à toutes les fins de semaine en été, ou le voyage de deux semaines dans le sud l’hiver à $6000 pour votre famille qui vous revient à $500 par mois finalement.

Il faut bien identifier la limite de paiement qu’on peut se permettre sans s’étrangler financièrement, avant de commencer à chercher pour une maison. Il est très difficile de revenir à des visites de maisons d’une valeur  plus raisonnable lorsqu’on réalise qu’on ne peut se permettre les maisons  plus coûteuses. On a été éblouis par celles-ci et se ‘’contenter’’ de moins peut être décevant. Mieux vaut savoir dès le départ ce qui est vraiment à notre portée, que devoir revendre à perte avec une pénalité de la banque après 1 ou 2 ans parce qu’on n’arrive plus à payer.

Frais connexes avant la transaction

Assurance prêt hypothécaire
L’assurance prêt hypothécaire protège les institutions financières en cas de défaut de paiement de la part de l’emprunteur. Elle vous permet  d’accéder à la propriété en versant une mise de fonds  de seulement 5 %. Si vous donnez une mise de fonds de 20% du prix d’achat, cette assurance n’est pas requise. Le montant de l’assurance prêt sera habituellement ajouté à votre paiement hypothécaire mensuel, ce qui haussera vos paiements. Cette assurance est taxable et vous devrez payer les taxes lors de la signature de l’acte de prêt hypothécaire.

Frais d’évaluation
Le prêteur hypothécaire peut vous demander d’obtenir, à vos frais, une évaluation d’un professionnel avant de vous accorder un prêt hypothécaire. L’évaluation est une estimation de la valeur de la propriété. Elle coûte habituellement de 350 $ à 450 $.

Frais d’inspection
Vous devriez  toujours inclure l’inspection dans les conditions de la promesse d’achat.
En règle générale, une inspection coûte aux environs de 350 $ à 500 $. Cette inspection vous permettra de vérifier l’état actuel de la maison et aussi de connaître les dépenses à prévoir à court et à moyen terme. L’inspecteur peut vous informer que la toiture aura besoin d’être remplacée d’ici 2 à 3 ans ou que les fenêtres sont à la fin de leur durée de vie. Vous achetez ainsi en connaissance de cause et vous pourrez alors prévoir ces dépenses futures dans vote budget.

Certificat de localisation
Le prêteur hypothécaire peut exiger un certificat de localisation  à jour avant d’autoriser le versement du prêt hypothécaire. Si le certificat de localisation du vendeur remonte à plus de cinq ans, il devra probablement être mis à jour.

Habituellement, c’est au vendeur de fournir un certificat de localisation à jour. S’il refuse d’en assumer le coût, vous aurez peut-être à payer vous-même pour l’obtenir. Si la propriété convoitée est une reprise de finance, vous devrez payez pour le certificat de localisation car les institutions financières ne le feront pas. Un  certificat de localisation peut coûter entre 1 000 $ et 2 000 $.

Analyse de l’eau
Si l’eau provient d’un puits, vous voudrez vérifier si elle est potable et si la réserve est suffisante. Certaines institutions financières exigent ces tests avant d’approuver le prêt hypothécaire.

Fosse septique et champ d’épuration
Si la maison est dotée d’une fosse septique avec champ d’épuration, le tout  devrait être vérifié par un spécialiste pour s’assurer que le système est fonctionnel.

Frais de clôture de transaction

Ces frais représentent habituellement de 1,5 % à 4 % du prix d’achat. Ils comprennent:

Taxes sur les maisons neuves
Les maisons neuves sont assujetties à la TPS et TVQ. Par contre lors de l’achat ou de la construction d’une habitation neuve, un particulier peut avoir droit à un remboursement partiel de la TPS et de la TVQ.

Honoraires du notaire et frais juridiques
Le notaire doit vérifier la promesse d’achat, examiner les titres de propriété et  rédiger l’acte de vente. Les frais juridiques comprennent  les frais du Bureau de la publicité des droits pour enregistrer un nouveau prêt et les frais de gestion du compte en fidéicommis.

Taxe de mutation
Souvent appelée taxe de bienvenue, elle se calcule  sur la somme la plus élevée entre l’évaluation municipale et le prix de vente. Le taux est de 0,5% sur les premiers 50 000$, de 1% sur les tranches des 50 000 à 250 000$ suivants et, finalement, de 1,5% sur le reste de la somme.

Ajustements des charges de la propriété
Taxes municipales et scolaires, services publics payés à l’avance par le vendeur. Il vous faut rembourser le vendeur de ces impôts ou frais, y compris le plein de mazout, au moment où vous prenez possession de la propriété.

Frais de démarrage

  • Déménagement
  • Frais de branchement au téléphone, à l’internet et au câble.
  • Assurance-habitation
  • Frais de décoration
  • Frais de rénovation
  • Achat d’équipement; tondeuse, taille-bordures, souffleuse, par exemple.

Frais d’entretien

Il est bon de prévoir dans son budget un montant équivalant à 1 à 2 % de la valeur marchande de la maison par année pour  l’entretien et pour  pallier aux imprévus.

En résumé, il y a donc beaucoup plus que la mise de fonds initiale à prévoir dans l’achat d’une maison. Pour une transition heureuse dans votre nouvelle propriété, il est sage de prévoir adéquatement toutes les dépenses qu’impliquent cet achat majeur.

Vivre à Gatineau

Pour la quatrième fois en six ans le magazine MoneySense a décrété en mars 2011 que Ottawa-Gatineau était le meilleur endroit pour vivre au Canada. Même si Ottawa-Gatineau n’arrive en première place dans aucune catégorie évaluée, elle obtient des résultats élevés dans la plupart des catégories ce qui lui a permis de battre la très belle ville de Victoria en Colombie Britannique par seulement un point.

Parmi les dix principales municipalités du Québec selon la taille de leur population au 1er juillet 2009, Gatineau arrivait alors au quatrième rang avec une population de 256 240 habitants, derrière Montréal, Québec et Laval, selon l’Institut de la Statistique du Québec. Au 1er juillet 2010, l’institut estimait la population de Gatineau à 260 089 habitants.

Entre 2000 et 2009, la population de Gatineau a augmentée de 25 000 personnes ce qui lui confère une croissance annuelle moyenne d’environ 1,3 %, comparable à celle de la ville d’Ottawa (1,4 %) et largement au-dessus de celle du Québec (0,7 %).

Les personnes de 65 ans et plus comptent pour 15 % de la population du Québec. Dans les municipalités de plus de 40 000 habitants, Gatineau affiche un taux de 11%. Seules les municipalités de Terrebonne (8.1%) et Blainville (6.6%) affiche un taux plus bas.

L’âge moyen à Gatineau se situe à 38 ans, encore une fois derrière Terrebonne (35.7) et Blainville (34.1) parmi les municipalités de plus de 40 000 habitants. L’âge moyen de l‘ensemble des Québécois se situe à 40.7 ans.

La ville de Gatineau s’étend sur 339,4 km2 et la colline parlementaire est à moins d’un kilomètre. Montréal est à environ 200 km de et Toronto se trouve à 450 km.

On y trouve quinze parcs industriels et plus de 7000 entreprises.

Gatineau compte neuf terrains de golf publics et trois terrains privés, ce qui en fait la ville possédant le plus grand nombre de terrains de golf au Québec.

Pour les randonnées, le vélo, la baignade, la raquette ou le ski de fond, la population peuvent profiter des 361 kilomètres carrés du Parc de la Gatineau qui comprend presque 200 kilomètres de pistes et de sentier.

Plus d’une quinzaine de fêtes et de festivals ont lieu chaque année à Gatineau, dont le Festival de montgolfières de Gatineau, les Grands Feux du Casino du Lac-Leamy et le Bal de Neige.

Le Musée canadien des civilisations est l’attraction culturelle la plus visitée au Canada et est située à Gatineau.

Sources: Moneysense.ca
Ville de Gatineau: La démographie : Tendances passées, perspectives et défis, mai 2011
Ville de Gatineau: Gatineau – Résumé du Profil économique
Développement économique – CLD Gatineau, Gatineau – Ville d’affaires
Institut de la Statistique du Québec, Coup d’oeil sociodémographique, Fév 2011 | No 08
Photo: Ville de Gatineau: La démographie: Tendances passées, perspectives et défis, mai 2011