État du marché immobilier – Quatrième trimestre 2012

STATSL’année 2012 s’est déroulée en deux temps dans la grande région de Gatineau, selon la FCIQ (Fédération des Chambres Immobilières du Québec). Pour l’ensemble de la région, les deux premiers trimestres ont connu une hausse respective des ventes de propriétés résidentielles de 6% et 10% alors que les deux derniers trimestres ont enregistré des baisses de 11% et 15%.

Les nouvelles règles de l’assurance hypothécaire,  mises en vigueur  le 9 juillet 2012, ont rendu la qualification au financement plus difficile, surtout pour les premiers acheteurs, en réduisant la période d’amortissement à 25 ans.

De plus, le gouvernement fédéral a annoncé lors de son dernier budget, l’abolition de 19 000 postes sur une période de trois ans dans la fonction publique fédérale. En 2012, près de 3 000 postes ont déjà été supprimés dans la grande région de Gatineau et plus de 5 000  fonctionnaires ont reçu des avis que leur poste pourrait être aboli.

Certains secteurs de la région ont échappé à cette tendance, dont la Périphérie (Cantley, Chelsea, Denhom, L’Ange-Gardien, La Pêche, Pontiac et Val-des-Monts) qui a affiché la plus grande hausse des ventes avec une augmentation de 3% par rapport à 2011.

Les secteurs de Hull et Aylmer ont connu une augmentation globale des ventes de 2% et 1% en 2012. Pour Gatineau et Masson-Angers, les ventes résidentielles ont diminuées de 6%.

Le marché de la copropriété en 2012 a connu une forte augmentation des inscriptions en vigueur de 45% par rapport à 2011, cette augmentation étant principalement due aux nouvelles constructions qui représentaient près de la moitié des propriétés sur le marché. Toutefois, sur l’année 2012, les ventes ont diminuées de 6% pour la grande région de Gatineau, comparativement à 2011. Seul Aylmer a défié cette tendance avec une hausse de 13% de copropriétés vendues. Par contre, le secteur de Gatineau a subi une baisse de 23% et celui de Hull 3%.

L’unifamiliale a subi une baisse des ventes de 1% par rapport à 2011 et les multiplex ont enregistré une hausse de 5% pour toute la région.

Malgré une diminution des propriétés vendues, tous les secteurs ont connu une hausse du prix de vente, représentant 3% pour la grande région de Gatineau. Les plus fortes augmentations ont été dans la Périphérie, et dans le secteur de Buckingham / Masson-Angers avec des hausses respectives de 7% et 6%.

Le prix médian a aussi connu une hausse, atteignant 6% pour l’ensemble de la région. Aylmer, Hull et Gatineau ont vu le prix médian des copropriétés augmenter, ce qui s’expliquerait en partie par le fait que les nombreuses constructions neuves se sont vendues à un prix plus élevé. Le prix médian des multiplex a aussi progressé avec une hausse de 6% pour l’ensemble de la région.

Le marché de la copropriété avantageait les vendeurs depuis 2001, mais les conditions de marché sont devenues équilibrées au cours de l’année 2012. Les marchés de l’unifamiliale et des multiplex continuent de favoriser les vendeurs.

Les délais de vente se sont allongés comparativement à 2011. L’unifamiliale est passée de 61 jours à 65 jours, la copropriété de 62 à 68 jours et le multiplex qui se vendait en 68 jours en 2011, a nécessité 75 jours en 2012 en moyenne, pour l’ensemble de la région.

Source : Le Baromètre MLS® du marché résidentielRégion métropolitaine de Gatineau, FCIQ.

Vous aimerez peut-être: