État du marché immobilier –Troisième trimestre 2012

STATS

Selon la FCIQ (Fédération des Chambres Immobilières du Québec),  841 ventes de propriétés ont eu lieu dans la grande région de Gatineau durant le troisième trimestre de 2012, ce qui représente une basse de 11% par rapport au troisième trimestre de 2011. Pour le reste de la province, la baisse était en moyenne de 6%.

La diminution des ventes en août correspond à la mise en vigueur des nouvelles règles plus restrictives de l’assurance-prêt hypothécaire. La limite maximale d’amortissement d’un prêt hypothécaire est passée de 30 à 25 ans le 9 juillet dernier, ce qui est susceptible d’affecter les premiers acheteurs.

La Grande Région de Gatineau a par ailleurs perdu 1 400 emplois depuis un an.

Tous les secteurs de la région ont connu une baisse d’activités durant le troisième trimestre, sauf le secteur de Gatineau même, où le nombre de transactions s’est maintenu à une vente près, comparé à la même période l’an dernier.

Dans le secteur de Hull, les ventes ont reculées de 9%, le secteur d’Aylmer a connu une baisse de 15%, celui de Buckingham/Masson-Angers a diminué de 30%  et la Périphérie (Cantley, Chelsea, Denhom, L’Ange-Gardien, La Pêche, Pontiac et Val-des-Monts) a subi une diminution des ventes de  18%.

Si l’on examine les ventes par catégories de propriétés pour l’ensemble de la région,  les copropriétés ont connu une baisse de 8% et les unifamiliales une baisse de 10%. Les multiplex quant à eux, ont été nettement moins populaires, avec une diminution des ventes de 28%.

Le nombre d’inscriptions sur le marché a continué d’augmenter pour un sixième trimestre consécutif. Durant le troisième trimestre de 2012, il y a eu une hausse de 19% du nombre de propriétés à vendre dans la Grande Région de Gatineau, ce qui représente la plus forte hausse trimestrielle en sept ans.

Ce sont surtout Hull et Aylmer qui ont vu leurs nombre de propriétés mises en marché augmenter, avec des hausses de 56% et 40% respectivement, comparé à la même période l’an dernier. Ce sont principalement les copropriétés, avec une hausse de 129% pour Aylmer et 79% à Hull, qui sont responsables de cette augmentation. Les copropriétés neuves à vendre  représentaient une unité sur trois à Aylmer et une sur quatre à Hull durant cette période.

Malgré une baisse du volume des ventes, le prix médian d’une unifamiliale a bondi de 10% au troisième trimestre, dans le secteur Aylmer, ainsi que de 7%  à Masson-Angers et de 6% à Gatineau. Hull et la Périphérie ont connu une hausse plus modeste de leur prix médian de  4%  par rapport à l’année précédente.

Les copropriétés ont aussi vu leur prix médian augmenter, pour atteindre 196 000$ à Aylmer  une hausse de 19% par rapport à l’an dernier. Hull a connu une hausse de 13%, pour atteindre un prix médian pour ses copropriétés de 160 000$. Le prix médian des copropriétés du secteur de Gatineau ont augmentées de 6% pour atteindre 165 000$ au cours du troisième trimestre de 2012.

Le prix médian des multiplex de 2 à  5 logements a progressé de 2% durant la même période, pour s’établir à 261 000$.

Le marché  de l’unifamiliale demeure un marché de vendeurs sauf en Périphérie où il y a un léger avantage pour les acheteurs.

La région de Gatineau continue à afficher  les plus courts délais de vente de la province. Il faut en moyenne 61 jours pour vendre une unifamiliale, 63 jours pour vendre une copropriété et 62 jours pour un multiplex.

Source : Le Baromètre MLS® du marché résidentielRégion métropolitaine de Gatineau, FCIQ.

Vous aimerez peut-être: