L’Ange-Gardien

 

L’Ange-Gardien est une municipalité qui a été constituée le 17 mai 1979 et a débuté ses opérations le 1er janvier 1980.

L’Ange-Gardien a été formée par le regroupement des anciennes municipalités de Buckingham Ouest et Buckingham Canton, ainsi que la paroisse de L’Ange-Gardien.

L’Ange-Gardien présente une superficie de 224,17 kilomètres carrés et est principalement rurale. Située au Nord-Est de Gatineau, elle est bordée par la rivière du Lièvre et le territoire comporte plusieurs lacs. Elle offre la possibilité de pratiquer de nombreuses activités sportives et récréatives comme la randonnée en vélo, le canot, le ski de fond et le camping.

Selon le MAMROT(Minisitère des Affaires Municipales, Régions et Occupation du Territoire), la population de L’Ange-Gardien en 2011 serait de 4 743 habitants.

L’agriculture demeure l’activité principale, avec entre autres l’élevage bovin, la production laitière et l’élevage de chevaux. La culture maraîchère est également pratiquée.

L’Ange-Gardien possède une politique d’aide financière à la construction résidentielle écologique et accorde une aide financière allant jusqu’à 2000$ aux personnes qui obtiennent une certification reconnaissant la valeur écologique de leur maison, comme LEED par exemple.

Selon les données de 2006 de Statistiques Canada, la population est plutôt jeune avec 34% de moins de 25 ans et 31% âgée entre 25 et 44 ans. Seulement 8% de la population a 65 ans et plus. La moyenne d’âge est de 36 ans.

La très grande majorité, 97% de la population, habite un logement dont elle est propriétaire et ce logement est une résidence unifamiliale à 96%.

Au niveau de l’éducation, 35% de la population possède un diplôme collégial ou universitaire. Le français est la langue parlée par 90% des habitants.